Maintenance en cours...

Pour vous offrir une expérience de shopping toujours plus Uniq1, votre boutique vintage favorite est en travaux.

Restez connecté sur notre page Facebook

Merci pour votre compréhension et à très vite !

0
Shopping Mon compte Blog Contact

Une interview exclusivement vintage avec Simon Tripnaux …

6 février 2014

Sur Uniq1, on vous offre une rencontre Unique avec Simon Tripnaux …

L’histoire de découvrir son site Tribords

Une interview exclusive …

C’est parti !

simon-tripnaux

Simon Tripnaux qui êtes-vous ?

Un acteur du web embarqué dans des tas de projets épatants,  mais aussi une bonne dose de rédactionnel. Mon dernier gros projet en date est la box livres Aksebo qui permet aux internautes de recevoir une boîte surprise pleine de bons livres à se mettre dans les neurones. C’est une aventure littéraire absolument passionnante. Pour terminer le portrait, je dirais que je ne suis pas geek pour un sou bien que le numérique soit mon domaine de prédilection.

A quelle date a été créé Tribords ?

Il me semble que ça a commencé doucement en 2006, puis après une période de flottement je m’y suis vraiment collé dès 2008, quand je me suis établi à mon compte en Dordogne, au beau milieu de la campagne la plus bucolique qui soit. Depuis, je publie presque toutes les semaines.

Pourquoi avoir créé Tribords ?

Pour partager mes découvertes et mes réflexions sur à peu près tout ce qui me passe par la tête. Il faut bien s’imaginer que cette aventure sur la blogosphère a commencé pour moi à une époque où peu de gens allaient s’épancher sur Facebook. C’est là mon média personnel, l’espace numérique où je partage en priorité.

Vous réalisez des articles assez variés, qu’est-ce qui vous botte le plus ?

Il est évident que la rédaction d’un sujet où il y a un peu d’humeur et de réflexion est le plus inspirant. Mais en définitive, cela ne m’arrive pas souvent, ma manière de bloguer étant peu portée sur l’intime. Je préfère de loin une écriture sensible à la comptabilité pointilleuse des évènements qui ponctuent mon quotidien. Donc pour les publications sur le blog, mon deuxième format favori, c’est l’interview. J’aime par dessus tout réaliser des portraits de personnalités qui démarrent, au tout début de leurs initiatives. Pour les débusquer, il faut veiller un peu, ou être tout le temps devant son écran. Et puis avoir un peu d’intuition, probablement.

Que pensez-vous du terme vintage ?

C’est principalement le mot qui me convient le mieux pour qualifier tout ce qui est rétro. Il y a d’ailleurs toute une section consacrée à cet esprit sur le blog. Pour étayer un peu, je dirais que ma conception du vintage est assez poussiéreuse : le début des années 1900 m’attire beaucoup par exemple, alors que les années soixante et au delà me semblent plus colorées, plus délurées. C’est idéal pour la déco #fun ou pour un cadeau original, et il y a pas mal d’objets cultes qui sont encore en circulation : ce sont des icônes populaires entre design et gadget. Même les années 80 regorgent de merveilles !

Quelle a été votre plus belle réussite sur Tribords ?

Question à la fois bizarre et réponse difficile à formuler ! Il me semble que c’est l’ensemble de la ligne éditoriale et surtout mon écriture globale de Tribords qui est la plus intéressante ; c’est à la fois très brouillon et très proche de ma personnalité. Le fait d’être un blog difficile à classer dans une thématique est aussi un grand plaisir à savourer. Certains n’aiment pas du tout.

Quelle a été votre plus belle rencontre avec Tribords ?

Il y a pas mal d’interviews qui ont été vraiment sympa, et ce fut pour la plupart du temps du virtuel, par email ou Skype. Toutefois il me semble que l’entrevue avec Monique Brunel fut la plus sensible. Cette doyenne du web toujours à l’écoute de chacun est une personnalité hors normes !

Vous avez réalisé un petit clin d’œil à Uniq1, quel est votre objet vintage et rétro préféré ?

La série des téléphones avec les cordons « de l’ancien temps » comme je dis à mes enfants ! Ce sont des objets plus que cultes qui ont aussi l’avantage de nous épargner les mauvaises ondes en tous genres. Dans l’esprit des trucs que j’aime bien aussi, il y a les bandes-dessinées vintage ; je ne sais pas si « Pim, Pam et Poum » ça parle à certains de nos lecteurs. Historique, les amis !

Quelles rubriques ajouteriez-vous à Uniq1 ?

Il me semble qu’une rubrique jouets serait particulièrement bienvenue parce qu’il y a pas mal de parents qui veulent transmettre leur nostalgie de trucs et bidules improbables à leurs enfants.

Art + Vintage, à quel artiste pensez-vous ?

Bizarrement je pense là tout de suite, sans réfléchir, au camarade Stéphane Massa-Bidal : un artiste de talent !

Alors …

On dit Merci Simon pour cette jolie interview !

Et à bientôt pour de futures vintageries

 

Partagez sur les réseaux sociaux !
0haut de page